Eskimo de Sorel

Extraits Eskimo de Sorel from Samuel Breton on Vimeo.

Extraits du projet d’oeuvre vidéo en animation par la pixilation, technique inspirée par Norman McLaren.
L’installation vidéo performative développée lors du Symposium s’inspire d’une icône vestimentaire nordique, soit la traditionnelle botte Sorel, évocatrice des déplacements à pied l’hiver.
Autour d’un modèle datant des années 60 désigné « Eskimo », l’artiste questionne cette appellation perçue comme péjorative par les Inuit. On a d’ailleurs longtemps cru qu’elle signifiait « mangeur de viande crue », mais on l’associe aujourd’hui au mot innu-aimun (ou montagnais) signifiant « quelqu’un qui lace des raquettes à neige ». Cette chaussure hivernale devient un véritable marqueur temporel du passé. Elle permet d’aborder le thème de mobilité à son premier niveau, celui de l’objet vestimentaire industriel associé à la marche humaine, en même temps qu’elle relate poétiquement les conséquences de la mobilité exploratrice des Européens en Amérique.
Reproduite en format surdimensionné sur le mur de l’atelier, la botte Sorel servira de décor, tour à tour banquise, habitation et bord de mer, où l’artiste jonglera avec le stéréotype de l’Eskimo, celui représenté dans les films documentaires tel Nanook of the North, à la manière d’une figurine intégrée à une mise-en-scène presque burlesque.
Crédit sonore : François Millette.